Le Patient reçoit une décompression vasculaire, mécanique localisée à des températures très basses pendant 10 à 30 minutes. Cette action a pour objectif de favoriser sur des effets hormonaux et biochimiques qui améliorent considérablement la circulation locale et soulagent les douleurs corporelles en agissant comme un puissant stimulateur physiologique.
Une séance permet d’éliminer la sensation de fatigue, d’assouplir des muscles tendus ainsi que d’intensifier le passage sanguin dans les téguments et les organes internes. De plus, on constate une diminution des œdèmes due à une augmentation, dans le corps du sujet, d’hormones à effet anti-inflammatoire et cicatrisant.
C’est le choc thermique associé à la décompression mécanique qui est à la base des effets cliniques de la Cryothérapie. L’objectif est de stimuler le corps humain de façon à déclencher les réflexes de lutte contre le froid et la pression tissulaire.
Il s’en suit une série de réactions en cascade favorisant une accélération de la réparation tissulaire. Le choc thermique produit par la cryothérapie a un intérêt certain pour les personnes recherchant de nouvelles méthodes de relaxation. L’application du froid sur le corps provoque une sensation plaisante et confortable à la sortie du soin. De plus l’effet vasomoteur mécanique a un effet positif sur la tonicité du corps.
La modification du flux sanguin, dû à une vasoconstriction puis une vasodilatation suite aux différences thermique et mécanique, va accélérer le processus de drainage des tissus et permettre une meilleure élimination des toxines.
Aussi on constate une augmentation et une accélération des défenses de l’organisme.
Le soulagement s’explique :
Dans le cas d’un processus inflammatoire, le froid et l’aspiration vont permettre une baisse de volume entrainant une baisse de la tension tissulaire d’où une diminution de la pression intra articulaire. La douleur est alors diminuée et l’articulation touchée gagne en mobilité. Le choc thermique va déclencher, par l’intermédiaire des récepteurs thermique du corps, une succession de réaction amenant la synthèse d’hormones du bien être comme les endorphines.
La cryothérapie est un excellent complément dans le traitement des différentes affections des organes locomoteurs, des maladies neurologiques, dans la prise en charge d’états post-traumatiques ou post-opératoires.
C’est une aide efficace à la rééducation de patients souffrants de grandes douleurs ou présentant une spasticité musculaire prononcée voire de rhumatismes invalidants. Ce type de traitement a également de très bons effets en médecine du sport ou en accompagnement des entraînements sportifs de haut niveau. Les temps de récupération se trouvent réduits et les sensations de douleurs suite à un effort intense ou à des chocs sont nettement diminuées.