La fangothérapie est l’application d’enveloppements et la pose de cataplasmes de boue sur le corps. Ces boues sont issues de différents milieux géologiques et choisies en fonction de leurs minéraux et oligo-éléments.
Une fois appliquées sur le corps, ces dernières sont absorbées par les pores de la peau. Utilisée dans un but tant de relaxation que thérapeutique, la fangothérapie regorge d’effets bénéfiques pour l’organisme.
La pose des enveloppements ou cataplasmes dure entre 20 minutes et une heure et obéit à des règles précises :
– Le corps doit d’abord être propre
– La boue est appliquée chaude (entre 35 et 42 degrés) sur le corps ou la partie à traiter sur une épaisseur comprise entre 2 et 5 centimètres.
– On recouvre ensuite le corps de serviettes ou couvertures afin de limiter la perte de chaleur et de maximiser l’effet des boues.
À noter : la boue n’est pas appliquée sur la tête ou les parties génitales.
Parmi les boues les plus réputées pour pratiquer la fangothérapie on trouve :
– Les boues issues des régions volcaniques ou marines.
– Les boues riches en algues et argile.
– Les boues contenant un fort taux d’oligo-éléments minéraux.
Une fois la séance de fangothérapie terminée, la boue est retirée et l’organisme du patient produit une intense sudation. C’est cette sudation qui permet d’éliminer les toxines et apporte tous les bienfaits de l’enveloppement.
En effet, l’enveloppement de boue agit à différents niveaux au moment de la séance. On compte parmi ces bienfaits :
– Un effet vaso-dilateur qui permet aux liquides corporels, notamment la lymphe, de circuler plus aisément et d’éliminer des toxines.
– Une amélioration de la circulation
– Une diminution des douleurs et des inflammations qu’elles soient internes ou externes au corps.
– Un meilleur pouls et tonus musculaire.
– Une amélioration de l’état de la peau, notamment si cette dernière est sujette à des dermatites atopiques ou de l’eczéma.
– Une perte de poids si la fangothérapie est pratiquée sous forme d’une cure d’au moins une semaine.
À noter : la fangothérapie est déconseillée aux personnes souffrant de problèmes respiratoires ou troubles cardiaques.