Phytothérapie (Herboristerie)
De 2 mots grecs qui signifient essentiellement « soigner avec les plantes ». Il s’agit d’une pratique millénaire basée sur un savoir empirique qui s’est transmis et enrichi au fil d’innombrables générations.
Aujourd’hui, la phytothérapie s’appuie à la fois sur cette sagesse traditionnelle et sur les découvertes de la médecine moderne.
On oppose souvent les médicaments « classiques », « chimiques », à la phytothérapie. Il y a pourtant une place pour chacun d’eux dans la panoplie thérapeutique dont nous disposons aujourd’hui.
S’il est vrai que la pharmacie « classique » a occupé pendant près d’un siècle le devant de la scène, du fait des excellents résultats qu’elle a permis d’obtenir dans de nombreux domaines, elle a pourtant peu à peu laissé apparaître des effets secondaires indésirables qui incitent aujourd’hui à la prudence.
Les médicaments « de santé », fruits de la phytothérapie, proposent des traitements de fond dont l’action plus douce aide à prévenir les maladies et à traiter des problèmes chroniques tels que l’arthrose ou l’insomnie, par exemple. Pour cela, la phytothérapie agit en profondeur, sans agresser l’organisme et en stimulant ses bonnes réactions. Résultat : une action plus efficace, durable et surtout dépourvue d’effets secondaires.
Notre époque est profondément marquée par la recherche d’une vie plus saine, d’un retour à la nature, aux valeurs essentielles. Par son action en douceur et en profondeur, la phytothérapie apparaît comme la réponse idéale aux « maladies du siècle » qui caractérisent nos sociétés, comme le stress, la perte du sommeil ou la prise de poids.
Le succès de la phytothérapie s’explique également par le niveau de maîtrise technique et scientifique que l’on atteint désormais dans ce domaine. L’agronomie, la chimie et la pharmacologie ont permis, en progressant, de mettre au point des formes thérapeutiques et galéniques plus sûres, plus adaptées, et plus efficaces.
Par la douceur de leur action, les médicaments de santé issus de la phytothérapie sont des alliés de tous les jours. Les enfants comme les parents peuvent donc profiter des bienfaits de la phytothérapie.
C’est en 1986 que la phytothérapie a été officiellement reconnue en France par le ministère de la santé comme une médecine à part entière. Preuve incontestable de leur efficacité, les médicaments recommandés en phytothérapie sont tous titrés en principes actifs, ce qui signifie qu’ils contiennent en concentration plus ou moins forte, mais toujours connue, des substances actives.